Ubutopik

Des histoires qui se vivent

Sur la route d’Indianapolis (S. GENDRON), éd. Magnard

Sur la route d’Indianapolis (S. GENDRON), éd. Magnard

« États-Unis, années 1970. Lilian, onze ans, passe quelques jours à Chicago chez sa tante. Il doit rejoindre un peu plus tard son père à Indianapolis en prenant seul un bus Greyhound. Mais le voyage lui réserve bon nombre de surprises, et pas des meilleures ! Alors qu’il descend du bus avec une envie pressante, le chauffeur l’abandonne au milieu de nulle part… Tout s’enchaîne ensuite comme dans un mauvais rêve.
Qui est cet étrange M. Kaplan, descendu au même arrêt que lui ? Que fait cet avion en rase-mottes au-dessus des champs, et pourquoi leur tire-t-il dessus ? Embarqué dans une cascade de mésaventures inimaginables, Lilian s’apprête à vivre un véritable cauchemar éveillé. »

À une époque où le téléphone portable n’existe pas, le jeune Lilian va être obligé de se débrouiller seul pour retrouver sa route… aux États-Unis. Heureusement, le garçon parle très bien l’Anglais ce qui  facilitera… Euh, non, pas vraiment… Au fil de ses pérégrinations, il va faire des rencontres étonnantes, se perdre, suivre des cambrioleurs… et toujours cette envie de faire pipi qui ne le lâchera pas de toute l’histoire. Un road-movie aux situations savoureuses et absurdes qui se lit comme un bon film.

Roman paru en 2016.

À partir de 8-9 ans.

Note : 5 / 5

Ubutopik

Les commentaires sont fermés.