Ubutopik

Des histoires qui se vivent

Catégorie dans Les acteurs de la scène locale

Le Mondo Bizarro : la musique avant tout (novembre 2012)

La scène rock rennaise existe ! À quelques pas du centre-ville, des riffs enragés résonnent toujours dans l’ancienne capitale bretonne. Preuve en est : le Mondo Bizarro, un Caf’Conc’ qui n’a pas dit son dernier mot. Déjà 10 ans que les amateurs de gros son y usent leurs godillots. Et ils en ont vu du beau monde dans le domaine : le garage new-yorkais de The Fleshtones, le classique londonien de The Boys, l’authenticité punk de Parabellum et même Marky Ramone, l’ex-batteur du groupe mythique portant le même nom. Marky R… Un musicien qui a dû se sentir comme chez lui en voyant la déco du bar ! C’est vrai qu’au Mondo, on sent l’empreinte des Ramones. Il faut dire que Bruno, le taulier en connaît un rayon sur le sujet. Le punk c’est son affaire… En tant que fan ou musicien, la passion est toujours là.

Punk d’ici et d’ailleurs… Quand il n’est pas derrière le bar, le patron du Mondo taille la route avec sa basse. Plus de 500 concerts dans 8 pays d’Europe avec les Gunners et un poste chez les Trotskids depuis 2008 : un groupe des années 80, reformé il y a 4 ans et dans lequel il rêvait de jouer. En tournée, il en a traversé des villes… C’est peut-être ce qui explique la forte représentation de la scène internationale chez lui. Et les groupes locaux dans tout ça ? Comment trouvent-ils leur place parmi toutes ces pointures ? Au Mondo, les amateurs côtoient les professionnels sans le moindre complexe. C’est l’esprit du lieu ! Bruno laisse les commandes aux assos locales le temps d’une soirée : « les groupes du coin se bougent », un bon point pour l’avenir !  Derrière la sono, il évoque quelques bons souvenirs avec Collapse Machine, du hardcore habilement mené ; Head On, un mélange brut de rock et de punk ou bien Bikini Machine, un vrai groupe de scène… Le Mondo, c’est aussi une histoire de potes ! Y’a qu’à demander à Kalchat… Tous les ans, il fête son anniversaire en grande pompe. Un prétexte pour assister à des formations d’un soir comme Amarilla Fresa ou les Alzheimer : les membres des groupes Lofofora, EZ3kiel, Tagada Jones ou Ultra Vomit s’y sont déjà collés. Un beau mélange ! Pas de doute, au Mondo Bizarro, le punk, le rock et le metal font bon ménage. À qui le tour ?

Caroline Vannier

 

Sur le Web :
http://mondobizarro.free.fr/news.htm
https://www.facebook.com/mondobizarrobzh/